Yōko Ogawa — The Memory Police

Random House 2019 (1994) 288 pages 978-1787300750

Le cas typique du « livre dans le livre » qui adopte la même progression que le livre lui-même, donc avec les mêmes forces (une écriture tendre et éthérée) et les mêmes travers (un dénouement qui déchire le voile de l’illusion du réalisme magique). Le titre de la traduction française, Cristallisation secrète, dit l’inverse du processus à l’œuvre dans le monde imaginé par Yōko Ogawa. Je ne regrette pas une seule seconde d’avoir préféré la traduction anglaise délicate de Stephen Snyder.