867

Pays perdu

Est-ce parce que j’ai grandi dans l’un de ces « pays perdus » aux hivers et aux visages rudes, aux paysages et aux caractères lunaires, à l’odeur et à la saveur entêtantes, à l’isolement et au voisinage oppressants, à la splendeur et à la décadence extrêmes ?