1078

Complementos de la mujer (Madrid)

Les devantures types

Photo prise paseo de la Reina Cristina, à Madrid, en octobre 2017.

1060

Bacaro (Barcelone)

Les devantures types

Photo prise carrer de Jerusalem, à Barcelone, en novembre 2021.

1018

F. Lauraza Academia central de corte (Barcelone)

Les devantures types

Photo prise carrer dels Boters, à Barcelone, en novembre 2021.

1015

Une Clarisse de pacotille

Dolores Redondo — De chair et d’os

1008

Le ver est dans la noix

Dolores Redondo — Une offrande à la tempête

998

Un petit gâteau sucré

Dolores Redondo — Le gardien invisible

979

Dimension plate #16 (Barcelone)

Dimensions plates

Photo prise château de Montjuic, à Barcelone, en novembre 2021.

965

Espace #4 (Barcelone)

Dans l’espace

Photo prise château de Montjuic, à Barcelone, en novembre 2021.

957

Vélo #2 (Barcelone)

Un petit vélo dans la ville

Photo prise carrer Arc de Santa Eulàlia, à Barcelone, en novembre 2021.

952

La vie en violet #5 (Barcelone)

La vie en violet

Photo prise plaça dels Àngels, à Barcelone, en novembre 2021.

941

Restaurante Guitó (Barcelone)

Les devantures types

Photo prise Gran Via de les Corts Catalanes, à Barcelone, en novembre 2021.

940

Espace #2 (Barcelone)

Dans l’espace

Photo prise plaça dels Àngels, à Barcelone, en novembre 2021.

928

Antiguitats Les Liles (Barcelone)

Les devantures types

Photo prise carrer de la Princesa, à Barcelone, en novembre 2021.

907

Porte #4 (Barcelone)

Porte à porte

Photo prise ronda de Sant Pere, à Barcelone, en novembre 2021.

894

Les Cervantiades

Le roman de Cervantes est le récit de différents récits, un discours sur les discours littéraires précédents qui, à aucun moment, ne dissimule son procédé d’énonciation, mais au contraire l’expose clairement.

293

Casa Colomina (Barcelone)

Les devantures types

Photo prise Carrer de la Cucurulla, à Barcelone, en novembre 2010.

888

Dimension plate #13 (Barcelone)

Dimensions plates

Photo prise carrer de la Duana, à Barcelone, en novembre 2021.

885

Indépendance

Tu as entendu parler de Lluís Bassets ? C’est un vieil ami de mon père, journaliste d’El País, tu l’as certainement lu.

863

Dimension plate #12 (Madrid)

Dimensions plates

Photo prise parque del Retiro, à Madrid, en octobre 2017.

855

Temps sauvages

« Je déteste toute forme de nationalisme, d’idéologie — ou plutôt de religion — provinciale, aux idées courtes et exclusives, qui rogne l’horizon intellectuel et dissimule en son sein des préjugés ethniques et racistes, car elle transforme en valeur suprême, en privilège moral et ontologique, la circonstance fortuite du lieu de naissance.

848

L’infini dans un roseau : l’invention des livres dans l’Antiquité

D’une certaine manière, L’infini dans un roseau souffre d’être publié par Les Belles Lettres.

839

Le tueur des abattoirs, et autres nouvelles

Je ne cesserai d’être dérangé par l’idée que je puisse être le premier lecteur d’un livre (presque) aussi vieux que moi.

821

Basilique de la Sagrada Familia

Malgré les nombreuses erreurs de composition et les légendes confuses à la numérotation hasardeuse, quel plaisir de retrouver la Sagrada Familia sans devoir jouer des coudes avec quelques milliers de visiteurs !

779

Terra Alta

Voilà que Javier Cercas se fait auteur de polars — d’une trilogie de polars, même !

761

Segovia 17 (Madrid)

Les devantures types

Photo prise Calle de Segovia, à Madrid, en novembre 2017.

705

Les lois de la frontière

Les lois de la frontière n’est pas mon Cercas favori, mais comme toujours, l’écrivain espagnol parvient à distiller quelques vérités sur le métier d’auteur (et de journaliste) qui valent bien les 400 pages autour.

690

Une main qui s’épuise

Manuel Vilas — Ordesa

516

La vie en violet #2 (Madrid)

La vie en violet

Photo prise dans la cathédrale Santa María la Real de la Almudena, à Madrid, en novembre 2017.

462

Le monarque des ombres

Notes Des chefs-d’œuvre jamais écrits, p. 25 : Ainsi, l’histoire de Manuel Mena, ou ce qui restait de l’histoire de Manuel Mena, ne se perdrait pas et je pourrais toujours la raconter si jamais je me décidais à la raconter ou me sentais capable de la raconter, ou bien je pourrais la confier à un autre écrivain pour qu’il la raconte, si tant est qu’un autre écrivain ait envie de le faire, ou bien je pourrais simplement ne pas la raconter et en faire un éternel vide, un trou, une histoire parmi des millions d’histoires qui ne seraient jamais racontées, peut-être un de ces projets que certains écrivains attendent d’écrire sans jamais s’y décider car ils ne veulent pas s’en charger ou parce qu’ils craignent de ne pas être à la hauteur et préfèrent le laisser à l’état de simple éventualité, et en faire ainsi leur brillant chef-d’œuvre jamais écrit, brillant précisément parce qu’il ne sera jamais écrit.

393

Dimension plate #4 (Madrid)

Dimensions plates

Photo prise parque del Retiro, à Madrid, en octobre 2017.

388

Farmacia de los Austrias (Madrid)

Les devantures types

Photo prise Calle de Segovia, à Madrid, en novembre 2017.

372

Graffisme #2 (Madrid)

Graffisme

Photo prise Calle de Juan Valera, à Madrid, en octobre 2017.

353

Les soldats de Salamine

Notes Où j’ai appris l’existence du mot « varlope », p.

295

Sucesores de Ignacio López S.L. (Madrid)

Les devantures types

Photo prise Avenida Menéndez Pelayo, à Madrid, en octobre 2017.

271

El Mercadillo (Barcelone)

Les devantures types

Photo prise Carrer de la Portaferrissa, à Barcelone, en février 2013.