1040

Mokxa — Melting Cup

Comme je reste sur une série d’échecs avec les cafés de Moxka, la faiblesse de l’arôme à la sortie du sachet et la concentration de flocons de bale à la sortie du moulin ne m’inspiraient guère confiance.

884

Cafés Lugat — Le Dark’n Sweet

Un assemblage de cafés colombiens et nicaraguayens. Torréfaction moyenne. Ni vraiment dark, ni particulièrement sweet.

881

Mokxa — Colombie Rio Blanco

Un arabica issu de la production biologique des fermes de Café Granja La Esperanza, qui tire son nom d’une rivière traversant le sud du département colombien de Tolima.

743

Kawa — Château d’eau

Un assemblage de cafés colombiens et éthiopiens. Torréfaction moyenne. Une acidité citrique puissante, presque sèche, balancée par l’onctuosité du breuvage.

729

Cafés Lugat — Mélange primeur

Un assemblage de cafés colombiens, éthiopiens et guatémaltèques. Torréfaction clairement moyenne, ou moyennement claire, selon mon état de fraicheur devant la cafetière.

693

Cafés Lugat — Le Blend de Noël

Un assemblage de cafés colombiens, costaricains, et guatémaltèques. Torréfaction moyenne. Un nez doux et sucré qui évoque le sirop d’érable ou le sucre roux.

688

Cafés Lugat — Le Blend Maison

Un assemblage de cafés éthiopiens, guatémaltèques, et colombiens. Torréfaction claire. Une tasse propre et brillante, avec une acidité citrique.